Once Upon A Time In Highschool

Publié le par Pouet²


Résumé :
1978, Hyun-Soo (Kwon Sang Woo) fan de Bruce Lee, vient d'être transférer dans une nouvelle école, celui-ci se retrouve alors dans une classe où règne la loi du plus fort. Les plus faibles subissent les persécutions d'un groupe en particulier dirigé par Jong-hun (Lee Jong Hyuk). Même les professeurs ont tendance à frapper, humilier les élèves pour les dicipliner. C'est dans ce contexte que Hyun-Soo fait la connaissance de Woo-Sik (Lee Jeong Jin), celui-ci le protégeant à de multiples reprises. Tout deux partagent l'amitié de Eun-Joo (la jolie Han Ga In) rencontrée après une mésaventure dans un bus. Cependant, Hyun-Soo éprouve des sentiments pour Eun-Joo. Trop timide pour l'avouer, Woo-Sik lui passe devant et arrive à charmer Eun-Joo grâce à son coté mauvais garçon. Comment Hyun-Soo va-t-il réagir face à l'injustice permanente qui règne dans son école et face à l'éloignement de la fille de ses rêves...

Avis :
Once Upon A Time In Highschool fait parti des film où l'on ne ressort pas indemme après l'avoir vu. Tout d'abord, le film fait un constat historique, en nous montrant la société coréenne sous la dictature et plus précisement la vie à l'école dans les années 70. Les injustices et les humiliations qui y règne semblent être légion. C'est dans ce contexte particulier que l'on suit l'histoire de Hyun-Soo, coincé entre le sentiment d'être rejeté par la société, par son père et la frustration de ne rien pouvoir faire. Il semble néanmoins trouver un certains refuge lorsqu'il croise Eun-Joo. Mais, le sort semble s'acharner sur lui quand Eun-Joo lui préfère son ami. Kwon Sang Woo est ici impéccable dans son interprétation, aidé par un scénario efficace, il arrive à nous faire ressentir tous les doutes, les frustrations, le dégout, la tristesse... que rencontre son rôle. Parlons de l'hommage à Bruce Lee. Once Upon A Time In Highschool n'est pas vraiment un film d'art martiaux, l'hommage passe plutôt par le symbole de liberté, de resistance, de rebellion qui se dégagent des rôles interpretés par Bruce Lee et de Bruce Lee lui-même. Un hommage rendu surtout à la fin du film quand Hyun-Soo décide de se battre. L'épilogue est en total contradiction avec le début, marquant un peu plus le contexte historique (la fin de la dictature). Cela passe notamment par le changement d'idole de Hyun-Soo... Un film à voir donc.

Liens :
Critique Calorifix (fr)
Critique CineAsie (fr)
Fiche Soju22.net (fr)
Fiche HanCinema (en)
Wikipédia (en)
Kwon Sang Woo (Soompi)
Han Ga In (Soompi)

Publié dans K-Movie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
"on nous montrant" c pas en au lieu de on? lol tu sais toujours pas écrire francais ca fait peur XD
Répondre
P
corrigé lol :p