Love, So Divine

Publié le par Pouet²


Résumé :
Kyu-shik (Kwon Sang Woo) est un jeune théologien. Très serieux, il ne semble pas prêt à mettre en péril son ordination prévue dans un mois. Cependant, lors d'une messe son ami Sun-dal commet une bourde et tout deux sont envoyés dans une église d'un village reculé. Kyu-shik va tout faire pour expier ses fautes mais un petit grain de sable va faire son apparition en la personne de Bon-hee (Ha Ji Won). Revenue fraichement d'amérique pour se marrier, elle se retrouve alcoolisée en buvant une bouteille d'eau contenant en fait de la liqueur. Kyu-shik la retrouve étendue dans l'église et ils s'embrassent par accident lorsqu'elle s'évanouit dans ses bras. Surpris par une soeur, l'étudiant apprendra que Bon-hee n'est autre que la nièce du prêtre en place, le père Nam. Celui-ci va alors lui demandé de la baptisée : chose quasi-impossible vu le manque complet d'interêt de la belle pour la religion. Peu après, Kui-shik est temoin de la rupture de Bon-hee et de son ami, cet événement sera les prémices d'un rapprochement entre les deux protagonistes.

Avis :
Love, So Divine fait partie du genre chère aux coréens, la comédie romantique. Ce film reprend donc les mêmes recettes (et quelques fois des scènes d'autres films). Par exemple, on peut citer un début de relation difficiles entre les deux héros (Kyu-shik et Bon-hee ne s'apprécient guère au début), mais aussi une grande part de comédie. Ces scènes sont bien dosées et n'entravent pas la trame du film. Parlons de la trame du film, assez loin des tabous, elle implique un prête dans une relation amoureuse. Cependant, cette relation est bien loin des clichées que l'on pourrait s'immaginer. Kyu-shik ne voulant pas "trahir" sa vocation, semble ne pas faire face à ses sentiments naissant. Bon-hee, quant à elle, si exubérante semble rester à distance. Tout ceci participe à la crédibilité de la relation et donc au film lui-même. Love, So Divine est donc une bonne comédie romantique, outre les scènes comiques, le film mets l'accent sur la relation si particulière entre Kyu-shik et Bon-hee interpretés parfaitement par Kwon Sang Woo et Ha Ji Won.

Liens :
Critique Sancho does Asia (fr)
Critique Calorifix (fr)
Fiche Soju22.net (fr)
Fiche HanCinema (en)
Kwon Sang Woo (Soompi)
Ha Ji Won (Soompi)

Publié dans K-Movie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
malgré Ha-Ji-Won au casting, le film m'a fait ronfler!
Répondre