YUI : Vol.2 - Can't Buy My Love

Publié le par Pouet²


Voilà, toujours grâce à la magie d'internet, le second album de YUI : CAN'T BUY MY LOVE est disponible : ici ou encore là, ou bien là. Vous pouvez toujours retrouver les lyrics ici.
  01. How Crazy
02. Rolling Star [MV]
03. It's All Right
04. I Remember You
05. RUIDO
06. CHE.R.RY
[MV]
07. Thank You My Teens
08. Umbrella
09. Highway Chance
10. Happy Birthday to You
11. Winding Road
12. Good-bye Days
13. Why?
Avis :
Difficile d'être objectif étant donné que je suis fan. Fan depuis que j'ai vu Yui dans Taiyo No Uta, ses chansons m'avaient enormément plu. En effet, c'est souvent quand on ne cherche pas quelque chose que cela nous touche le plus, comme tomber par hasard sur un tableau et être ébloui...

Dans ce second album, on sent que Yui veut aller plus loin avec notamment des chansons un peu plus rythmés comme How Crazy ou encore Umbrella. Une perspective que nous avait déjà montrer le pétillant Rolling Star. Bien sûr, les ballades qui sont un peu sa marque de fabrique sont nombreuses dans cette album assez bien équilibré. C'est souvent dans les ballades qu'on se rend réellement compte du talent vocal d'un artiste. Comme dans son premier album, YUI nous montre encore cette qualité. Petite préférence pour Thank You My Teens. D'ailleurs, on parlant de ce titre, j'ai eu l'occasion de suivre un documentaire éponyme. Il suivait YUI durant ses derniers jours de "teen" avant son 20ème anniversaire. A la fin de ce docu, on a droit à un petit conçert de YUI accoustique assise en pleine rue à la manière de Taiyo No Uta. Bien plaisant comme vous pouvez vous en douter.

En conclusion, ce deuxième album suit les traces de son grand frère avec des ballades plaisantes qui restent souvent en tête. Mais il y aussi d'autres titres où les guitares se font un peu plus entendre et ce n'est pas plus mal. Bien sûr certains titres seront moins percuttant que d'autres, mais dans l'ensemble cet album est un bon album pour ceux qui apprécie "le style YUI".

     
     

Publié dans J-Pop

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article